News 2 août : de nouvelles photos ont été ajoutées à la catégorie paysages.

L'intégralité des photos se trouve dans le Portfolio. Pour tout problème d'affichage, veuillez consulter la section Contact. Merci.

Très bonne visite. Cécile

Carnaval Vénitien de Corbeil-Essonnes

Ce weekend se tenait la 6e édition du Carnaval Vénitien de Corbeil-Essonnes et Soisy sur Seine, organisé par la MJC de Corbeil. Samedi, une centaine de participants superbement costumés ont défilé – et gentiment pris la pose ! – sur la place Galignani devant les yeux éblouis des (grands) enfants et des nombreux photographes, avant de se promener en barque sur l’Essonne.

Sorties ornithologiques avec la LPO

Ce début de printemps rime pour moi avec l’ouverture du blog, mais également avec mes premières sorties ornithologiques, organisées par la LPO et le Corif.

Pour ceux qui ne connaissent pas, la Ligue de Protection des Oiseaux a été créée en 1912 pour mettre un terme au massacre du macareux moine en Bretagne, oiseau marin devenu, depuis, son symbole. Elle a été reconnue d’utilité publique en 1986. Elle représente environ 45 000 membres et est aujourd’hui l’une des premières associations de protection de la nature en France. Elle agit au quotidien pour la sauvegarde de la biodiversité, à partir de sa vocation de protection des oiseaux. Elle s’est fixé 3 grandes missions : protéger, préserver, sensibiliser.

La LPO Ile-de-France et le Corif organisent des voyages et sorties gratuites à but éducatif. Ils ont mis en place chaque dimanche matin des balades ornithologiques – découvrir et observer des oiseaux plus ou moins rares et leurs habitudes, les indices de présence d’une espèce, reconnaitre les chants, etc – dans les espaces verts parisiens et les forêts, réserves naturelles, étangs des environs.

Bilan des premières sorties : c’est une frustration pour la photographe, mais le plus grand des bonheurs pour la naturaliste. Il est vrai que j’ai pris très peu de photos, et qu’en plus elles sont ratées (!) : la faute au mauvais temps, aux groupes relativement nombreux, et très clairement, à mon manque d’expérience. Cependant, j’ai rencontré des gens réellement intéressants de par leur culture, leur gentillesse et leur volonté de partager leur savoir avec la grande ignorante que j’étais (que je suis encore un peu… beaucoup?). Ces sorties sont une occasion unique d’apprendre vite et bien à reconnaitre les oiseaux, mais pas seulement : plantes et amphibiens étaient aussi de la partie. C’est une invitation au respect de la nature en général.

Je considère cette expérience – à renouveler sans modération – comme une excellente base pour la photographie animalière. Je regarde la faune de façon moins superficielle, j’anticipe bien mieux les réactions des oiseaux, je les dérange certainement moins également.